Menu Close

Yona Friedman, « J’habite à Paris »

« J’habite à Paris, qui est une très grande ville (8 millions d’habitants) » écrit Friedman en 1971 . « Dire que j’habite Paris ne signifie pas bien sûr que je rencontre quotidiennement, ni même annuellement, tous ces gens. En réalité je rencontre en ville, au total, à peu près deux mille personnes. Parmi celles-ci il y a en a environ vingt-cinq que je vois toutes les semaines, cinquante que je vois tous les quinze jours, etc. L’ensemble des personnes que je rencontre réellement, avec une périodicité variable, constitue ce que j’appelle ma “ville privée”. Je ne vis donc pas effectivement à Paris, mais dans ma “ville privée”; et je ne me rendrais compte que les gens quittent Paris que s’ils faisaient partie de cette ville privée. »
Yona Friedman, Pour une architecture scientifique, 1971

Citation