Menu Close

Gilles Clément, Manifeste du Tiers Paysage, 2004

« Fragment indécidé du jardin planétaire, le Tiers paysage est constitué de l’ensemble des lieux délaissés par l’homme. Ces marges assemblent une diversité biologique qui n’est pas à ce jour répertoriée comme richesse.
Tiers paysage renvoie à tiers-état (et non à tiers-monde). Espace n’exprimant ni le pouvoir ni la soumission au pouvoir.
Il se réfère au pamphlet de Siesyes en 1789 :
« Qu’est-ce que le tiers-état ? – Tout.
Qu’a-t-il fait jusqu’à présent ? – Rien.
Qu’aspire-t-il à devenir ? – Quelque chose. »

Uncategorized