Menu Close

Jean Poirier, sur le confort.

« Il n’existe pas, à notre connaissance, d’inventaire ethnographique des modalités concrètes du confort (postures et positions, aménagement du milieu de vie, recours à des dispositifs matériels). Cependant, l’observation des diverses techniques nous conduit à constater une très étonnante diversité du contenu de la notion de confort ; telle posture (par exemple “en tailleur”) ou tel objet (ainsi l’oreiller en bois très répandu en Afrique ou en Océanie) peut sembler, ici, confortable, et ailleurs très inconfortable. (…) On comprend mal que le confort puisse être aussi dépendant de la culture. Pourtant, on pourrait dresser une longue liste de la variabilité du confort – de la sensation et du sentiment &ndash selon non pas les races, mais les milieux socioculturels, les éducations, les habitudes. »

Jean Poirier, « Confort Moderne », Autrement, 1994, in François Bellanger, Gérard Laizé, Confort(s), La génération vautrée, 2005.

Citation