Menu Close

Justine Peneau, Fiction du réel, réel du fictionnel. Quand le design critique, 2015.

Mémoire de Master recherche Medias Technologies spécialité Design et environnement, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction de Pierre-Damien Huygue.

Fiction du réel, réel du fictionnel. Quand le design critique

Résumé (extrait du mémoire) :
« Nous nous intéressons dans ce mémoire au rôle de la fiction dans le design critique. Nous faisons l’hypothèse que, la fiction telle qu’elle est employée par le design critique, ne permet pas à ce type de design d’atteindre son but, à savoir de faire émerger du débat chez son audience.
Nous replaçons le design critique dans son contexte, pour essayer de comprendre les raisons de l’apparition de cette pratique. Nous nous intéressons à la distinction entre vrai et faux, réel et irréel pour commencer à comprendre ce à quoi tient la fiction, et constater que la fiction ce n’est pas du faux.
Ce que cherche ce design par la fiction, c’est d’atteindre la vraisemblance, dont nous donnerons la définition par l’étude de la Poétique d’Aristote. Nous poursuivons avec un questionnement quant à l’utilisation par le design critique de ce que Freud a nommé : l’inquiétante-étrangeté, nous nous demandons si ce type de design doit rechercher l’inquiétante-étrangeté, ou s’il a plutôt affaire avec autre chose. Nous nous demandons ensuite si le design critique tient du mythe, défini par Roland Barthes, auquel nous associerons la notion de storytelling, questionner son retour parallèle au design critique, et donc son emploi dans celui-ci. Nous finirons enfin par introduire le concept de distanciation de Brecht, ainsi que d’historicisation pour amener l’idée que nous défendons au nom d’une meilleure efficience du but du design critique contre une trop forte volonté de fiction et de brouillage. »

Théorie du design